Pourquoi acheter le travail d'un artiste émergent ?

Dernière mise à jour : févr. 23



Quand Margaret Keane a peint ses premiers Big Eyes, les critiques d’art et la presse

n’ont pas été tendres avec elle… Aujourd’hui, ses toiles se vendent entre 12 000 et

185 000 USD. Quand Andy Warhol faisait ses premiers pas, rares étaient ceux qui

avaient foi en lui… Aujourd’hui, le défunt artiste est reconnu comme étant l’une des

figures de proue du pop art. Ceux qui les premiers ont fait confiance à ces artistes

doivent aujourd’hui se frotter les mains.

En 2021, la donne n’est pas bien différente. Bien qu’investir dans des œuvres de

créateurs ayant pignon sur rue reste une valeur sûre, ne négligez pas le travail des

jeunes artistes.

Miser sur le bon artiste est un moyen de renflouer rapidement sa bourse. Vous achetez,

attendez quelques années et revendez à un prix faramineux. Acheter à Pablo avant qu’il

ne devienne Picasso. Vous ne le regretterez pas…


Qu’est-ce qu’un artiste émergent ?

Avant d’aller plus loin, il convient de définir la notion d’artiste émergent. Malgré la

divergence de sources, il est couramment admis qu’il s’agit d’un jeune créateur en début

de carrière, qu’il soit professionnel ou en voie de professionnalisation.

Pour certains centres tels que le Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent, un artiste

émergent ne devrait pas avoir plus de 35 ans, ni 7 ans d’exercice à son compteur.

Cependant, ces paramètres ne font pas l’unanimité au sein de la communauté des

esthètes. N’oubliez pas que Monet n’a réellement commencé à peindre que vers 40 ans

et que Mary Delany a débuté sa carrière d’artiste alors qu’elle était veuve…

Il n’est donc pas question d’acheter des tableaux à un passionné qui expose dans sa

chambre…


investir dans un artiste en début de carrière comporte de nombreux avantages.

L’artiste émergent ne jouit certes pas d’une forte notoriété, mais il se plie en quatre pour

faire connaître son art. Dans son atelier, il peint sans relâche en affinant au maximum

ses coups de pinceaux… Très actif dans la sphère créative de sa région, il participe

fréquemment à des expositions ou à des festivals… Même s’il n’est pas encore connu du

grand public, il n’est pas rare que son travail soit discuté dans les salons de

connaisseurs.


Un artiste émergent est un jeune peintre, sculpteur, sérigraphe, etc. qui travaille

durement pour avoir sa place au soleil. De fait, ne méritent ce titre que ceux qui

remplissent 4 critères :

 * Dédier une grande partie de son temps à son art ;

 * Exposer son travail dans les cercles professionnels ;

 * Interagir régulièrement avec le milieu artistique de sa localité ou de son domaine

d’action ;

 * Se mêler aux autres parties prenantes, lesquelles vont de la conception de

l’œuvre jusqu’à sa rencontre avec le public.

L’artiste sur lequel vous avez craqué remplit ces conditions ? Si tel est le cas, acheter

l’aquarelle qu’il a peint pourrait être une bonne affaire. En effet, investir dans un artiste

en début de carrière comporte de nombreux avantages.


Pourquoi acheter le travail d’un artiste émergent ?

Découvrir de nouveaux talents, même s’il est toujours impressionnant d’avoir un tableau de Jenny Saville dans son salon, ce n’est pas le seul moyen d’impressionner vos convives… À l’écart des projecteurs, des artistes talentueux créent chaque jour des prouesses.

Sous leurs directives, ce qui n’était autrefois que des toiles vierges se muent en des

portes vers des mondes inconnus. Qu’ils manient le fusain, le pinceau ou l’argile, leurs

œuvres sont de vibrants hommages à la beauté de l’existence.

En sortant des sentiers battus, vous serez surpris de la beauté que l’on trouve dans les

allées ombragées… Très loin du tumulte des grandes galeries et des dîners mondains,

des passionnés façonnent le monde à leurs façons. Si en plus, ils travaillent déjà avec

des galeries, c’est la preuve que leur talent n’a pas échappé aux professionnels de l’art.

Épargnés par la pression des médias, les artistes émergents peuvent créer sans

compromis. Pas de risques de se faire descendre en flèche par la presse. Aucune

pression de coller à l’image que l’on se fait d’eux. Libres, ils s’adonnent à leur passion et

n’excusent pas d’être eux.

Acheter le travail d’un artiste émergent, c’est ouvrir une fenêtre donnant sur des univers

méconnus. C’est découvrir un talent mais surtout une histoire qui se raconte sur une

toile.



Bénéficier d’une côte qui va crescendo

Imaginez un instant si, par le plus grand hasard, vous aviez acheté une création de

Takashi Murakami avant que sa sculpture My Lonesome cowboy ne soit vendu à 15,2

millions de dollars… Surfant sur le succès de l’artiste, vous seriez actuellement en

possession d’un bien qui vaut de l’or.

En début de carrière, rares sont les artistes qui vendent leurs œuvres à des tarifs à six

chiffres. Sans se brader, ils ont pleinement conscience que la valeur perçue de leur

travail n’en est pas enc