Top 10 des mangas les plus vendus au monde et leurs auteurs

Originaire du Japon, le manga est un style qui a beaucoup séduit le reste du monde. Avec sa patte graphique forte et ses histoires souvent très matures, il plaît aux petits comme aux grands. Forcément, certaines œuvres parviennent à battre des records de ventes. Retour sur les 10 mangas les plus vendus au monde.




10. Crayon Shin-chan : 148 millions de ventes

L’aventure de ce manga iconique au Japon se passe à Kasukabe, une petite ville de la préfecture de Saitama. Là, réside la famille Nohara. Enfant unique, Shin-chan Nohara est un garçonnet de cinq ans particulièrement actif. Son passe-temps favori est de faire enrager aussi bien sa mère que son institutrice, Mademoiselle Yoshinaga. Avec sa bande de copains, il multiplie les 400 coups et se retrouve régulièrement dans des situations rocambolesques.

Ainsi résumé, le synopsis de Crayon Shin-chan ne casse pas des briques. C’est sans compter sur le talent de narrateur de Yoshito Usui, l’auteur du manga.

Ayant débuté sa carrière dans les années 1980, le natif de Shizuoka s’est illustré par la vivacité de ses personnages. En-dehors de Crayon Shin-chan, il est responsable d’autres productions telles que Scrambled eggs, Unbalance zone ou Office Lady Gumi. Malheureusement, il mourra le 11 septembre 2009 lors d’une randonnée dans la préfecture de Gunma.

En dépit de cet événement tragique, la maison d’édition a décidé de poursuivre le travail de Yoshito Usui. Crayon Shin-Chan continue d’être régulièrement produit et diffusé au Japon.




9. Kimetsu no Yaiba : 150 millions de ventes

C’est l’outsider de ce classement. Aussi connu sous le nom de Demon Slayer, ce manga est le dernier-né de ce classement. Étant donné que son premier volet est paru en 2016, il fait office de nouveau-né dans l’industrie du manga.

Imaginé par Koyoharu Gotōge, le mange raconte l’histoire d’un jeune homme qui se bat pour rendre humaine sa sœur transformée en démon. Le long de son parcours, il affrontera de redoutables adversaires mais fera aussi des rencontres inoubliables. Demon Slayer, c’est une histoire de courage, de persévérance et d’amour fraternel.

Soucieux de préserver son anonymat, Koyoharu Gotōge ne se montre jamais en public. Seul son âge (32 ans) et son parcours professionnel sont connus. Véritable artiste, il est parveny à créer une histoire si prenante qu’elle touche tous ceux qui la lisent. À ce jour, le manga a généré plus de 8,5 milliards de dollars de revenus. Et ça, c’est uniquement au Japon…




8. Kochikame : 156,5 millions de ventes

Si vous pensiez que tous les policiers Japonais avaient à cœur d’établir des records, Kochikame va vous pousser à revoir votre jugement. Similaire à une sitcom, Kochikame suit les aventures de Ryotsu, un policier de 36 ans particulièrement paresseux et immature. Tout le long des épisodes, il vivra toutes sortes de mésaventures à cause de son appétence pour l’argent facile.

Sorti le 21 septembre 1976, Kochikame est un manga qui a tiré sa révérence le 17 septembre 2016. Pendant 40 ans, les férus de manga ont suivi les péripéties de Ryotsu et de ses acolytes. Pour son créateur, Osamu Akimoto, c’est sans doute la plus belle des récompenses.




7. Slam Dunk : 157 millions de ventes

C’est le manga sportif le plus vendu au monde. Slam Dunk de Takehiko Inoue incite le lecteur à suivre les aventures de Hanamichi Sakuragi. Tout d’abord, autant être honnête d’entrée de jeu : Hanamichi Sakuragi est loin d’être un héros typique. Au début de la série, il n’a jamais rêvé de devenir basketteur et n’a pas réellement d’ambitions personnelles. Et puis, sa route croisera celle de la belle Haruko Akagi…

S’étalant sur 31 volumes (1er octobre 1990- 17 juin 1996), Slam Dunk est une plongée dans l’univers du basket en milieu scolaire. Sans jamais tomber dans les clichés tout en étant addictif, l’œuvre de Takehiho Inoue est une vraie bouffée d’air frais.

En plus de Slam Dunk, le mangaka a également produit les mangas Vagabond et Real. De plus, il a travaillé au design des caractères de certains jeux vidéo (One on one, Lost Odyssey, …) et publie régulièrement des articles sur le basket.




6. Black Jack : 176 millions de ventes

Quand l’un des pères fondateurs du manga, Osamu Tezuka, s’assoit derrière le pupitre, le résultat est époustouflant. Black Jack, c’est l’histoire de Kuroo Hazama, un médecin opérant sas licence et mégalomane sur les bords. Suite à une brûlure au visage, il possède une apparence atypique. Sa face a deux couleurs, lesquelles sont séparées par une couture nette.

Black Jack n’est pas un manga qui se raconte… C’est une œuvre qui se vit. Avec Piko, son assistante officielle, Kuroo va se frotter à maintes reprises aux limites de la moralité.

Écrit avec maestro par Osamu Tezuka, Black Jack est imprégné du parcours de son auteur. En effet, le mangaka est aussi médecin et a exercé dans l’industrie cinématographique. En plus de Black Jack, il écrira aussi le Roi Leo, Astro le petit robot, Princesse Saphir, l’ara aux sept couleurs et l’histoire des 3 Adolf. Il décédera le 9 février 1989, à 60 ans, des suites d’un cancer.




5. Détective Conan : 230 millions de ventes

Suite à l’ingestion d’une substance étrange, Shinichi Kudo redevient un enfant de sept ans. Pour autant, le détective n’a rien perdu de sa perspicacité. Bien que haut comme trois pommes, il continuera de traquer les personnes malveillantes tout en cherchant à retrouver son aspect normal.

Détective Conan est un temple de la culture manga. Depuis sa première parution le 19 janvier 1944, le mange de Gōshō Aoyama cinq autres œuvres. Résidant à Taeï, il continue de travailler sur son œuvre phare. En espérant que Shinichi trouve rapidement une cure à son mal…




4. Naruto : 250 millions de ventes

C’est le ninja le plus célèbre de tous les temps. Avec ses griffures de chat, ses cheveux blonds et ses yeux bleus, Naruto a très vite conquis le public. Hôte du démon renard à neuf queues, il poursuit son rêve de devenir hokage tout en contrant les plans de la redoutable Akatsuki et en essayant de retrouver son ami Sasuke. Quel programme…

De 1999 à 2014, les férus d’art japonais ont pu suivre les épopées du jeune ninja imaginé par Masashi Kishimoto. Extrêmement discret, l’auteur laisse peu d’informations filtrer sur sa vie personnelle. En plus de Naruto (et des histoires annexes), il a conçu un autre manga, Samouraï 8 : la légende d’Hachimaru, qui ne connaîtra pas le succès escompté. À noter qu’il a un frère jumeau lui aussi mangaka.




3. Golgo 13 : 300 millions de ventes

C’est l’histoire d’un tueur en série qui excelle dans son métier. Surnommé Golgo 13, elle parvient toujours à ses fins, et ce, même si la cible semble hors d’atteinte.

Ne vous fiez pas à ce scénario capable de tenir sur un mouchoir de poche… Golgo 13 est un monument de la culture manga. La preuve : depuis sa première parution en 1968, ses 201 volumes ont tous connu le succès.

À l’origine de ce manga, un homme très discret : Takao Saitō. Fasciné par le monde des criminels, il a publié 10 mangas tous dans cette thématique. Malheureusement, il s’éteint à l’âge de 84 ans à cause d’un cancer du pancréas.




2. Dragon Ball : 330 millions de ventes

Faut-il encore présenter la série des Dragon Ball ? L’œuvre d’Akira Toriyama est considérée comme la Rolls-Royce du manga. Dans les premières œuvres, on suit Son Goku qui recherche activement les sept boules de cristal afin de convoquer Sheron. Par la suite, d’autres protagonistes entreront en scène. Freezer, cell, boubou, Végéta, Bulma, … Les méchants de la saga Dragon Ball sont aussi attachants que les protagonistes secondaires.

Avec cette œuvre, Akira Toriyama a indéniablement laissé son empreinte sur la culture mondiale. Afin Dragon Ball, il avait déjà rencontré le succès avec Dr Slump et l’apprenti mangaka. À ce jour, son œuvre comprend 12 mangas et de nombreuses collaborations avec des jeux vidéo.




1. One Piece : 490 millions de ventes

Après avoir mangé le fruit du diable, Luffy, un jeune homme acquiert la capacité d’étendre son corps à volonté. Véritable homme élastique, il doit cependant composer avec un revers de la médaille… Le fruit du diable l’a rendu incapable de nager. Pour autant, cela n’altère en rien son envie de devenir le roi des pirates. Au cours de ses pérégrinations, il rencontrera les membres de son équipage et une pléthore de pirates particulièrement coriaces.

Œuvre phare d’Eiichirō Oda, One Piece est un manga dont les ventes ne cessent de grimper.



10 vues0 commentaire

The  Blog.