La couleur bleue



Couleur : nom féminin désignant la perception visuelle de l'aspect d'une surface ou d'une lumière, basée, sans lui être rigoureusement liée, sur la répartition spectrale de la lumière, laquelle stimule des cellules nerveuses spécialisées situées sur la rétine nommées cônes.


Essayez donc d’expliquer les couleurs à un enfant de sept ans avec pareille définition…

Omniprésente, la couleur est ce qui donne le piquant à l’existence. Le toucan toco serait-il aussi splendide s’il était monochrome ? Sans son impressionnante palette de coloris, la vallée du Jiuzhaigou vaudrait-elle vraiment le détour ?

Quoique complexe à expliquer succinctement, la couleur fait partie intégrante de nos existences. Attention cependant… Chaque teinte est un bouton qui tire sur une corde sensible. Vous êtes-vous déjà interrogé sur la symbolique des couleurs qui vous entourent ? Aujourd’hui, lumière sur une teinte longtemps chasse gardée de la noblesse : le bleu.


Le bleu aux temps des premiers hommes

Prenez quelques secondes pour regarder tout autour de vous. Doucement, observez le monde qui vous entoure en effectuant une rotation de 360°. Combien de nuances de bleu avez-vous observé ?

Jeans, appareils électroniques, gadgets… Aujourd’hui, le bleu est partout. À n’en point douter, la Terre n’est pas surnommée la petite planète bleue par hasard…

Contrairement aux idées reçues, ce ne fût pas toujours le cas. Naguère, les premiers Hommes n’étaient pas entourés de bleu. Certes, la Terre était toujours recouverte à 70 % d’eau mais rares étaient les Hommes qui côtoyaient quotidiennement du bleu.

C’est donc logiquement que de nombreuses tribus préhistoriques n’avaient pas de mot pour désigner cette couleur pourtant primaire. Seule exception à la règle : les Égyptiens.

Véritables hommes de science, les érudits Égyptiens avaient non seulement inventé un terme pour désigner cette couleur mais ils étaient aussi en mesure de la créer artificiellement. Pendant plusieurs siècles, ils furent les seuls détenteurs de cette technologie.

Hommes d’affaires avertis, les marchands Égyptiens ne tardèrent pas à se rendre compte qu’ils avaient de l’or entre les mains… Au fil de leurs voyages, ils firent découvrir les pigments bleus aux autres cultures moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes.

Du fait de sa rareté et de son prix élevé, le bleu fût alors considéré comme l’apanage des gens fortunés. Pourquoi pensez-vous que les nobles étaient dits de sang bleu ? Fût une période où posséder du bleu était un signe ostentatoire de luxe.


Le message est clair : avec le bleu, vous pouvez enfin être vous-même.

Signification de la couleur bleue

Avec l’industrialisation, la couleur bleue a cessé d’être rare. Il suffit de regarder autour de vous pour prendre conscience de son extrême popularité. Néanmoins, que savez-vous vraiment du bleu ?

Le bleu est une couleur primaire, c’est-à-dire qu’il ne peut être obtenu en mélangeant d’autres couleurs. Il est couramment admis que les deux autres couleurs primaires sont le rouge et le jaune.

Bien que cet attribut soit appréciable, il n’est pas ce qui intéresse le plus les aficionados de cette teinte.



Une couleur radicale contre les idées grises

Avez-vous remarqué à quel point vous vous sentez en confiance quand vous êtes entouré de bleu ? C’est parce qu’il s’agit d’une couleur calmante d’une rare efficacité. C’est comme si chacun de ses pigments vous invitait au lâcher prise.

Le bleu est une couleur apaisante, d’où son usage très fréquent dans les hôpitaux, les spas, les centres de loisirs et même les salles de bains. Il se dit même que sa proximité ferait baisser la tension artérielle de façon notable.


Le bleu, un symbole d’évasion

Dans la nature, le bleu est présent dans les océans et les ciels. Tandis que les premiers évoquent le voyage et le doux bercement des vagues, les seconds sont une ode à l’exploration et à la créativité.

Le message est clair : avec le bleu, vous pouvez enfin être vous-même. Toutes ces choses dont vous avez enfin rêvé ne sont qu’à quelques centimètres…


Le bleu pour incarner l’autorité

Peut-être avez-vous remarqué que les Chefs d’État s’habillent fréquemment en bleu foncé ? De par la puissante aura qui en émane, cette couleur sied comme un gant à ceux qui désirent imposer leur autorité. De fait, les présidents ne sont pas les seuls à l’avoir adopté. Les superhéros masculins et les forces de l’ordre n’ont pas résisté bien longtemps à son charme…


Le bleu afin de représenter l’intelligence

Facebook, Twitter, LinkedIn. Qu’ont en commun ces mastodontes de la scène technologique ? Si vous regardez attentivement leurs logos, vous constaterez qu’ils sont tous bleus. Ce n’est pas le fruit du hasard… Le monde politique l'utilise pour se crédibiliser.

Évoquant l’intelligence et l’innovation, le bleu est une couleur qui se prête parfaitement bien aux produits futuristes. Si vous maniez le pinceau mieux que le code binaire, recourir au bleu est loin d’être interdit. Certains artistes de renom ont marqué l’histoire avec cette couleur primaire.



La couleur bleue dans le monde de l’art

Impossible de conclure cet article sans évoquer la période bleue de Picasso. Peu après le suicide de Carlos Casagemas, l’artiste tourmenté a commencé à voir la vie en bleu. De 1901 à 1904, il utilisa la mélancolie poétique et la douceur du bleu pour exprimer sa souffrance.

Fort heureusement, les toiles bleues n’ont pas toujours été associées à la dépression.

Quand il était encore un jeune homme, Yves Klein s’amusait à dire qu’il était le maître des cieux. Arrivé à l’âge adulte, il ne renonça pas à ses premiers amours. Ses créations les plus célèbres sont toutes faites dans une seule couleur : le bleu.

Comme autres artistes ayant réussi à sublimer le bleu, on peut aussi mentionner Helen Frankenthaler. Maîtresse incontestée de l’art abstrait, elle a créé une technique de peinture, le soak-stain, et a su magnifié la peinture acrylique. L’une de ses œuvres les plus connues est le Blue Current, un tableau où seul le bleu est admis. Et Matisse, on en parle ? Cela fera l'objet d'un autre post...


La couleur bleue en décoration

Raffiné, intemporel, cela fait fort longtemps que le bleu a conquis les cœurs des architectes d’intérieur. En fonction des besoins des résidents, il est capable de prendre plusieurs formes.

Pour donner du cachet à la pièce, peindre un pan de mur en bleu canard est une stratégie qui a fait ses preuves. Envie de faire souffler un courant d’air frais dans une chambre ? Misez sur des teintes pastel de bleu.

Dans le cas où vous préféreriez les couleurs plus discrètes, le bleu peut s’inviter par petites touches. Sur un canapé, un rideau, des bibelots… Il donne du caractère aux espaces sans pour autant s’imposer.

Si d’aventure, vous avez peur de commettre un faux pas, le plus simple reste encore d’investir dans un tableau empli de bleu. À elle seule, cette pièce suffira à rehausser le standing de la pièce et à subjuguer vos convives. Plus sophistiqué qu’un beau vase décoratif, un tableau est l’une de ces pièces avec laquelle vous êtes sûr de fair

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

The  Blog.